Accueil > Actualités > Deux projets de recherche accompagnés

Deux projets de recherche accompagnés

  • Auteur : Fondation CNRS
  • 3 juillet 2020

Avec le soutien de la CASDEN, et la générosité du public via le site fondation-cnrs.org, la Fondation CNRS accompagne deux projets de recherche.

  • Identification de composés actifs contre le SARS-CoV-2

porté par Caroline Goujon,

chargée de recherche à l’Institut de Recherche en Infectiologie de Montpellier (IRIM), unité mixte de recherche Université de Montpellier – CNRS

La crise sanitaire actuelle du COVID-19 est sans précédent depuis la grippe espagnole de 1918 et ses 50 millions de morts. En l’absence de traitement, de nombreux essais cliniques ont été initiés. Des vaccins sont en cours d’élaboration ou de test. Néanmoins, un délai incompressible d’un an minimum sera sans doute nécessaire avant de proposer un vaccin à grande échelle, si son obtention est possible (malgré d’intenses efforts, des vaccins contre certains virus n’ont jamais pu être développés). L’identification rapide d’antiviraux est donc indispensable pour enrayer la pandémie de COVID-19. Le repositionnement thérapeutique de molécules déjà sur le marché pour d’autres pathologies ainsi que l’exploration de collections de composés rares/originaux sont des stratégies à privilégier. La multiplication des initiatives de cribles permettra d’augmenter les chances d’identifier un composé aux propriétés antivirales.Nous proposons ainsi d’identifier des molécules antivirales contre le SARS-CoV-2.

  • Covid-19 et Distanciation sociale : Temps subjectif et régulation socio-cognitive des comportements à risque

porté par Sylvie Droit-Volet,

professeure au Laboratoire de Psychologie Sociale et Cognitive (LAPSCO), unité mixte de recherche Université de Clermont Auvergne – CNRS

Permettre une meilleure compréhension des conduites à risque pour la santé dans toute leurs complexités, et voir leurs évolutions au cours et après la période de confinement. Cette étude menée auprès de 2000 personnes (750 000 données au total) est indispensable pour dégager des pistes nouvelles pour la réflexion et l’action en matière de lutte contre la propagation de virus tels que le Covid-19. Les mesures imposées en l’absence de vaccins étant de nature comportementale, leur application ne peut relever exclusivement de l’expertise des médecins, épidémiologistes et économistes, cet enjeu réclame aussi l’expertise des spécialistes du comportement que sont les psychologues.